ActuBob

Analyse personnelle de l'actualité
Subscribe

Archive de ‘poésie’

Poésie éphémère

octobre 30, 2010 By: Bob Lyr Category: Copyleft, poésie

L’automne

Les femmes sont le contraire de l’automne.
Plus elles s’approchent de l’hiver et
plus elles se couvrent de feuillages.
Ainsi la nature préserve ses mystères en perdant son vert.

Bob Lyr

Photo : Bob Lyr

Les devinettes du primaire

octobre 09, 2010 By: Bob Lyr Category: France, Humanité, poésie

– Tu sais la différence entre les garçons et les filles ?
-Moi- Ben non !!
– Tu donnes ta langue au chat ?
-Moi- Ben oui !!
– Eh bien, les p’tits garçons ont des p’tits chaussons bleus et les p’tites filles ont des p’tits chaussons roses.

J’adore. I love you babys.
Trop mignon.

Ode au néant

août 30, 2010 By: Bob Lyr Category: Humanité, Littérature, Philosophie, poésie

Ma vie est un long fleuve tranquille
Faites de calme et de sérénité
Circulant dans l’immensité du néant.

Sagement installé à un carrefour de rues
avec un bouquet de fleurs dans les mains…
Et je n’attends personne.

Telle est ma puissance.

Bob Lyr

Poème pour un poète

mars 14, 2010 By: Bob Lyr Category: France, poésie

Après avoir fouiller dans mon grenier
Au milieu de papiers abandonnés
J’y ai retrouvé un petit bout de ma pensée
Que je dédie à cet ami
De la lutte pour la vie

Poème pour un poète


Pour toi, ami de la plume

Poésie qui se hume

Pour tous tes combats

La misère vivra son glas


Pour cette humanité désœuvrée

Tes chansons seront honorées

Pour échapper à notre destin

En choisissant notre chemin


En combattant tous ces bourgeois

Qui nous laisse pas d’autres choix

De crier ici-bas

Que rien ne nous remplacera


De tout ceci, j’en suis convaincu

Nous ne resterons pas vaincus

Je le lis à travers tes chansons

et des poèmes d’Aragon


La véritable « Liberté »

Est celle de notre pensée.


Bob Lyr – 1983


Aujourd’hui, tu n’es plus

Mais les gens sont toujours dans la rue

Le combat n’est pas fini

Il reste celui de notre vie


Ferrat, tu restera

Et jusqu’à mon trépas

Reposes-toi bien, mon ami

Il me reste ma vie


Bob Lyr – 2010

– Bob Lyr – copyleft 2010.

Poème pour la Saint Valentin

février 13, 2010 By: Bob Lyr Category: Humour, poésie

Au fond de rien

Les jolis projets de la vie

Que l’on fait à deux au fond d’un lit

Ceux qui vous mènent aux crédits.

Les projets qui font rêver

Qui vous amènent chez le banquier

Celui qui va vous arnaquer.

Des crédits réservés aux Cons-Sots-Mateurs

Qui vous permettent de vivre dans le malheur

Mais faisant semblant de faire votre bonheur.

Maintenant que vous avez votre crédit

Vous pouvez enfin vivre dans le débit

Et ce pour le restant de votre vie.

A tout ceux qui se croient malins

Ceux que la ruine jètent sur les chemins

Je vous souhaite une bonne saint Valentin.

Bob Lyr