ActuBob

Analyse personnelle de l'actualité
Subscribe

Communiqué de presse ASPAS : Borloo et Chatel envoient les chasseurs dans les écoles !

mars 16, 2010 By: Bob Lyr Category: Communiqué de presse, Environnement, France, Protection animal, Protection des Enfants, Sport

Communiqué de presse : Le 16 mars 2010


Prosélytisme du lobby chasse envers les enfants
 
Borloo et Chatel envoient les chasseurs
dans les écoles !


Un partenariat signé le 4 mars entre Luc Chatel, Jean-Louis Borloo et la Fédération nationale de la chasse permet aux amateurs d’armes d’entrer dans les écoles pour donner des leçons de « développement durable » aux enfants. L’ASPAS et de nombreux enseignants réclament l’arrêt immédiat de ces opérations illégales, immorales et inutiles. C’est ça, le Grenelle de l’Environnement ?

Chaque jour, les élèves du collège d’Agnetz, dans l’Oise, voient ces affiches mensongères situées à quelques centaines de mètres de leur établissement. Non, la chasse n’est un atout ni pour l’écologie ni pour l’éducation. En fait, il s’agit pour les chasseurs de faire la promotion d’une prétendument nécessaire « gestion de la nature » (entendez : la chasse, bien sûr) pour racoler de nouvelles recrues. Pourtant, le prosélytisme est illégal.
 
La propagande du lobby des chasseurs dans les écoles s’est officialisée il y a vingt ans avec les états Généraux de la chasse en 1990, puis en 1993 avec le colloque « Animations en milieu scolaire »*. Depuis cette époque l’ASPAS, soutenue par de nombreux enseignants, n’a eu de cesse de freiner ces grandes ambitions, et au fil des années ces opérations s’étaient essoufflées. Mais le 13 et le 14 octobre, deux articles de journaux ont remis le feu aux poudres. Dans l’un, une animatrice embauchée par une fédération des chasseurs a cherché à convaincre qu’il est « utile de tirer sur les animaux ; l’autre décrit un cours de SVT particulier : « montrer la chasse et en donner le goût à des enfants ». Une cinquantaine d’associations, dont l’ASPAS, co-signe alors une lettre ouverte adressée au ministre de l’éducation Nationale Luc Chatel : « Stop aux interventions des chasseurs en milieu scolaire ! ». On connaît la suite.
 
Les chasseurs n’ont aucune légitimité pédagogique. Leur passion de la chasse et leur concurrence avec les prédateurs naturels leur donne une vision déformée de la faune, qu’ils partagent entre « nuisibles » et « gibier ». Les chasseurs ne sont pas des biologistes et n’ont pas de compétence pour décrire un écosystème dans sa globalité. Leur opposition aux mesures de protection de la biodiversité, leur opposition aux ours et aux loups, leur absence dans les combats pour la défense des animaux sauvages, leurs contentieux quasi quotidiens contre les protecteurs ne rend pas leur discours « écologique » crédible.

Les chasseurs à l’école ?
Oui, mais en tant qu’élèves !

Contact presse : Marc Giraud
Vice-Président de l’ASPAS
tél. 06 07 74 99 05


De pire en pire

* Pour l’historique de la propagande des chasseurs en milieu scolaire, voir l’article « Les enfants pour cible » dans le magazine Goupil n°100, disponible sur demande par courrier ou par mail auprès de Céline Segura, tél. 04 75 25 10 00 ou par mail accueil@aspas-nature.org


Association pour la Protection des Animaux Sauvages – www.aspas-nature.org
Membre du Bureau Européen de l’Environnement – Bruxelles
B.P. 505 – 26401 CREST Cedex – France Tel. 04 75 25 10 00 – Fax. 04 75 76 77 58 –
info@aspas-nature.org
Association reconnue d’utilité publique par arrêté préfectoral du 11 décembre 2008 (JORF n°0067 du 20/03/09)
Association 100% indépendante

Copenhague 2009 : Echec et mat

décembre 26, 2009 By: Bob Lyr Category: Environnement, Politique, Société

Copenhague, c’est comme Capri. C’est fini.

Mais on parle encore de Capri, le romantisme et surtout la jetset qui va se faire chier de temps en temps là-bas.
Curieusement, on entends plus parler du Sommet de Copenhague. C’est vrai qu’un sommet au niveau de la mer, c’est rare.

En attendant, j’ai beau chercher. Rien.
Bien sûr, il y a quelques réactions mais dans l’ensemble c’est le silence radio. C’est la raison pour laquelle je ne mettrais aucun lien sur cet article. Ce n’est pas l’accord bidon qui changera quelque chose à ce problème de divergence de point du vue entre les intérêts économique et les intérêts de la vie. L’argent est bien le plus puissant. On peut constater que l’humanité est devenue esclave de sa propre création, le fric.

Je préfère perdre de l’argent que de perdre ma dignité. Mais ce n’est pas le cas des lobbies économico-financier (Investisseurs boursier), qui préfèrent perdre la planète plutôt que du fric. Ce serait perdre la puissance. Ce qui prouve que les gouvernants n’ont aucun pouvoir de décision. Ils ne sont que les instruments du pognons. Plus les jours passent et plus je me sens conforter dans ma volonté de continuer ma grève électorale illimitée. Et je pense, de plus en plus, qu’une grève électorale générale serait la meilleur solution pour faire comprendre à ces bouffons de politiques (notamment, les candidats aux prochaines élections régionales, en France), que l’on ne doit pas faire un commerce de la conscience humaine.

Faites et pensez ce que voulez mais en ce qui me concerne, je déclare et continu la Grève Électorale Illimitée contre la Connerie (GIEC, je sens que M. Allègre ne va pas aimer. Lui qui est persuadé que la terre se refroidie).

J’en appelle à une grève électorale générale. Pour ceux à qui sa plait, bienvenue au club. Pour les autres, continuez de payer.
Le sommet de Copenhague 2009, c’était comme le Grenelle de l’Environnement en France, un projet mort-né.
2010 sera l’enfer de la TERRE, rien à attendre, rien à espérer.

Bob Lyr