ActuBob

Analyse personnelle de l'actualité
Subscribe

Allons voter

mars 19, 2010 By: Bob Lyr Category: droits-de-l'homme, élections, France, Politique

Les élections régionales… encore un commerce de la conscience électorale.

Apparemment, ma grève électorale semble gêner.
Il y a longtemps, des êtres humains sont décédés pour nous permettre de voter.
Certes, cette vérité n’est pas contestable mais qu’on fait les politiques de ce « DROIT » de vote ?
Du commerce. Ça négocie dans les couloirs nos bulletins. Un commerce électoral. Pas question d’accepter que l’on fasse un commerce de ma conscience.

Il y a un truc qui me gonfle mais avec une force inimaginable…
C’est l’histoire du « DEVOIR » électoral.

Depuis quand voter est un « DEVOIR ».
Ceux qui sont morts, pour que nous puissions voter, ce sont battus pour obtenir un « DROIT » et non un « DEVOIR »

Un « DEVOIR » est un dû. Quelque chose que l’on doit. Une obligation, un ordre, un mot « impératif ».
En totale contradiction avec le premier alinéa de l’Article 2 de la Constitution française.
« Liberté »

Donc, voter n’est pas un « DEVOIR » mais un « DROIT ».

Alors pour ne pas vexer celles et ceux à qui ma grève électorale ne plait pas, je vais aller voter.
Mais avec le bulletin ci-dessous (fabrication maison).

(vous pouvez l’utiliser également, copiez l’image, imprimez et découpez)

Bien sûr, vous allez me dire que ce bulletin n’a aucune valeur et mon vote sera considéré comme « blanc ». Et que c’est une élection de liste. Certes, que ce soit un bulletin ou une liste bidon dans les deux cas, le bulletin sera considéré comme « blanc ».

De toute façon arnaquer pour arnaquer, autant voter blanc en exprimant ce que l’on pense.
Ce petit bulletin est très expressif.

J’irai exercer mon « DROIT » électoral et non un quelconque « DEVOIR » car je ne dois rien. Ce qui n’est pas le cas des politiques. Ils ont des « DEVOIRS » envers nous.

A bon entendeur, salut.

Élections régionales 2010 : Vive la grève électorale

mars 14, 2010 By: Bob Lyr Category: France, Politique, Société

Tous les candidats aux élections, en général, ne sont pas autre chose que des représentants de commerce des sectes politico-économico-mafieuses.
Qui nous manipulent comme du bétail.

Ces hypocrites n’ont que deux ambitions :
– s’assoir sur un bon fauteuil, grassement rémunéré avec notre fric.
– et nous ponctionner fiscalement.

Pourquoi perdre son temps.
Nous avons le droit de garder le silence.
Dans le cas contraire, tous ce que nous exprimerons sera retenu contre nous.

Depuis plusieurs années, je suis en grève électorale et je ne suis pas disposer à la stopper.

Elections régionales 2010

mars 12, 2010 By: Bob Lyr Category: élections, France, Politique, Société

Hier, j’ai reçu une enveloppe « Urgent Élections« 

Cette enveloppe contient les listes des candidats et leurs soi-disant programmes politique.
Des candidats qui ne sont pas autre chose que des représentants de commerce de sectes politiques.

C’est fou ce que l’on peut trouver comme PQ dans une enveloppe.

Mesdames, Messieurs les candidats (sans distinction) aux élections régionales 2010 de la République française.

Attendu que je refuse de faire parti de votre bétail économico-électoral.

Attendu que j’ai le droit de garder le silence mais tous ce que je dirai sera retenu contre moi. Surtout si je m’exprime par vote.

Je vous conseille vivement de prendre vos programmes et de vous nettoyer profondément les fesses avec vos torchons.
Je continu ma grève électorale illimitée et j’invite les électeurs à en faire autant.

Réveillon du nouvel an 2010

décembre 31, 2009 By: Bob Lyr Category: Citation personnelle, Environnement, Fête et concert, Philosophie, Politique, Société

Bonjour

Encore un truc que je ne ferai pas.

Chaque fin et début d’année, c’est la même chose et la vie est de pire en pire. A qui profite toutes les festivités ?
Une soirée à souhaiter des vœux de bonheur, de santé et de « prospérité, et 364 jours à détruire les souhaits des autres.
Tous ça au nom du fric, du profit, de l’individualisme caché et de la méchanceté déguisé. Amen.

Le réveillon de la Saint-Sylvestre, c’est comme Noël et les autres fêtes commerciales. Aucune signification ni valeur morale, juste faire semblant.
Faire semblant. Semblant d’aimer. Semblant de compatir. Semblant de prier. Semblant de croire. J’en oublie certainement.
Chaque année, la misère augmente et souhaiter qu’il y en ai de moins en moins est une hypocrisie. Un mensonge que tout le monde souhaite en toutes connaissances de causes.

Je sais ce que vous allez penser. Encore un C.. de plus, etc… (là, je passe sur votre couplet psycho, trop facile).

Voici mes prédictions pour 2010 :

– Augmentation du nombre et de l’intensité des guerres. Il faut bien lutter contre la surpopulation.
– Augmentation du nombre de chômeurs en France et en Europe. Ça coûte trop cher, il vaut mieux exploiter des enfants en Chine, en Inde et en Turquie.
– Augmentation exorbitante du coût de la vie. Au profit des grands patrons et des financiers de la MEDEF (Mafia Economique Des Esclavagistes Français).
– Augmentation du nombre de SDF et de morts dans la rue. Un être humain qui ne consomme pas, ne paye pas d’impôts et ne votent pas, ne mérite pas vivre. Ce n’est pas rentable.
– Augmentation de la dégradation des conditions climatiques sur la planète. Le sommet de Copenhague, c’est comme le grenelle de l’environnement : ils sont morts nés.
– Augmentation du nombre de virus suspects. Toujours pour lutter contre la surpopulation mais également rentabiliser les laboratoires pharmaceutiques en ayant un maximum de cobayes.
– …

J’arrête là, la liste est bien trop longue.

Pessimiste ? Non, réaliste.

Il vaut être réaliste plutôt que d’être utopiste. Les rêves qui ne se réalisent pas, se terminent en cauchemars. Faire des cauchemars avant est moins douloureux que pendant.
Je me cite à nouveau : « L’utopie est un accent que l’on met sur les rêves de l’humanité pour empêcher les rêves de se réaliser ».

Mes résolutions pour 2010 :

– Continuer ma grève électorale illimitée. En effet, quelque soit le type d’élection, aucun candidats ne méritent d’être élus. Tous à la solde de ceux qui dirigent réellement la planète et qui s’en mettent plein les poches.
– Ne pas arrêter de fumer. Aucun intérêt, plus vite je crèverai mieux cela vaudra, surtout pour moi.
– En attendant que le dernier jour arrive, ne consommer que le minimum nécessaire. Pas question de faire marcher le commerce. C’est à cause du fric que la terre se meure. N’en déplaise à ses bouffons d’HEC et autres écoles de commerces (que l’on devrait fermer). Ils sont la ruine de l’humanité.

Voiloup, c’est tout pour aujourd’hui.

Néanmoins, je vous souhaite une année 2010 moins pire que mes prédictions. Tant mieux pour vous si je me suis trompé.
En ce qui me concerne, je n’en ai plus rien à faire.

Bob Lyr

Copenhague 2009 : Echec et mat

décembre 26, 2009 By: Bob Lyr Category: Environnement, Politique, Société

Copenhague, c’est comme Capri. C’est fini.

Mais on parle encore de Capri, le romantisme et surtout la jetset qui va se faire chier de temps en temps là-bas.
Curieusement, on entends plus parler du Sommet de Copenhague. C’est vrai qu’un sommet au niveau de la mer, c’est rare.

En attendant, j’ai beau chercher. Rien.
Bien sûr, il y a quelques réactions mais dans l’ensemble c’est le silence radio. C’est la raison pour laquelle je ne mettrais aucun lien sur cet article. Ce n’est pas l’accord bidon qui changera quelque chose à ce problème de divergence de point du vue entre les intérêts économique et les intérêts de la vie. L’argent est bien le plus puissant. On peut constater que l’humanité est devenue esclave de sa propre création, le fric.

Je préfère perdre de l’argent que de perdre ma dignité. Mais ce n’est pas le cas des lobbies économico-financier (Investisseurs boursier), qui préfèrent perdre la planète plutôt que du fric. Ce serait perdre la puissance. Ce qui prouve que les gouvernants n’ont aucun pouvoir de décision. Ils ne sont que les instruments du pognons. Plus les jours passent et plus je me sens conforter dans ma volonté de continuer ma grève électorale illimitée. Et je pense, de plus en plus, qu’une grève électorale générale serait la meilleur solution pour faire comprendre à ces bouffons de politiques (notamment, les candidats aux prochaines élections régionales, en France), que l’on ne doit pas faire un commerce de la conscience humaine.

Faites et pensez ce que voulez mais en ce qui me concerne, je déclare et continu la Grève Électorale Illimitée contre la Connerie (GIEC, je sens que M. Allègre ne va pas aimer. Lui qui est persuadé que la terre se refroidie).

J’en appelle à une grève électorale générale. Pour ceux à qui sa plait, bienvenue au club. Pour les autres, continuez de payer.
Le sommet de Copenhague 2009, c’était comme le Grenelle de l’Environnement en France, un projet mort-né.
2010 sera l’enfer de la TERRE, rien à attendre, rien à espérer.

Bob Lyr