ActuBob

Analyse personnelle de l'actualité
Subscribe

Le référencement d’un blog, un sport à lui seul…

août 30, 2009 By: Bob Lyr Category: Inclassables

Aujourd’hui, c’est… euh… dimanche.

Petite journée de farniente… en théorie. Donc, je me décide à essayer d’améliorer la lisibilité de ce blog. Plusieurs conseils m’ont été donné par des amis super sympas. Me voilà parti avec ma tenu de combat du pseudo-geek.

Première étape, Blogasty. Inscription très facile, temps ensoleillé, 23° C, hygrométrie raisonnable. C’est après que cela se gâte, l’hygrométrie se détériore car tu pleure. Une fois inscrit, vous entrez dans une usine à gaz incompréhensible, enfin pour moi (Mon profil, Ma tribune, Mon réseau, Mon avatar, Mes groupes, Mes publications, etc…). Je cherchais un truc simple, style j’écris un article sur mon blog et il se met automatiquement en référencement. Je pense que cela devrait fonctionner comme ça. Mais non, il faut en plus écrire des articles à l’intérieur du bidule. Il faut s’inscrire à des groupes, avoir pleins d’amis. Bref, ce n’est pas que je sois asocial mais ça fait beaucoup à faire pour un simple référencement. De toute façon, je n’ai pas compris comment cela fonctionnait. Vous cliquez sur « Mes groupes », il n’y a rien et vous demande d’écrire quelque chose. Idem pour le reste. J’ai quand même réussi à configurer mon avatar et mes adresses « web » mais cela ne va pas servir à grand chose dans la mesure où il faut être référencé dans un groupe, et qu’il soit nécessaire d’écrire des mots gentils à l’égard de la communauté (enfin, je crois).

Deuxième étape, Blogswizz. Là encore, inscription facile. Bon, je crois que toutes les inscription sont toujours très facile et cela augmente (sans doute) le nombre d’adresse mail à spamer (mais là, je spécule mal, un peu mauvaise langue. Sans doute par dépit). A la fin de la procédure, un message vous confirme votre inscription et vous annonce fièrement que l’administrateur va étudier votre cas pour une validation définitive. Cette validation devrait prendre quelques heures. D’accord, quelques heures est un terme indéfini et cela peut prendre un an. Et avec la chance que j’ai, cela va prendre au moins deux à trois ans.

Troisième étape. A la demande d’une amie qui n’a pas trouvé la « newletter » sur ce blog. Mickaël me conseille Feedburner. Pas de problème, il faut essayer cela peut aider ceux qui le désirent de suivre vos élucubration « Internautique ». Il a même écrit un excellent tutoriel sur  Sudo-Me.com, le wiki qui vous veut du bien. Je puis vous garantir que le tutoriel est vraiment bien fait. C’est moi qui suis mal fait. Pour arranger ma chance habituelle, l’inscription sur feedburner est en anglais. Avec quelques séances de tortures, cela devrait pourvoir se faire mais en attendant… L’hygrométrie se détériore encore.

Dernière étape de la journée. Elle concerne l’amélioration du blog. En effet, après avoir lu le dernier article de Drine sur les modifications qu’elle a réalisé sur son blog. Et notamment, mettre les liens des sites, blogs favoris dans une page à part. Très bonne idée que l’on doit à notre ami Glaurung l’ornitho. Donc, rééquipement de la tenu de combat — oui, entre-temps, j’ai fait une pause café –, arrive dans la partie « Admin » du blog avec l’idée solidement accrochée aux mousquetons. J’ouvre une page, persuadé d’avoir compris la manœuvre. Je pensais ouvrir une nouvelle page et récupérer le « widget » des liens pour le mettre dans cette page et obtenir un résultat identique à celui-ci. Arrrgh ! funeste erreur. Présomptueux, je suis. Non, non, non, non, cela ne fonctionne pas comme ça. Cette page est pour l’instant dans l’état de brouillon. Encore un échec car je ne sais vraiment pas comment on peut réaliser des trucs comme ça.

En conclusion, je ne suis pas prêt d’être un geek. Même si je sais pertinemment que mes amis feront tout pour m’aider. Mais cela me gonfle d’être obliger de demander systématiquement de l’aide pour palier à mon incompétence dans ce domaine (et encore, je ne leurs ai pas tout dit).

Je tiens à remercier infiniment Drine, Mickaël, Glaurung et tout les autres, pour tout les conseils et aides qu’ils m’ont prodigué. Sachant qu’ils continueront de m’aider malgré tout. Mais pas seulement pour moi, pour les autres aussi. Les illustres inconnus qui, comme moi, nagent dans les méandres obscures de l’informatique.

Bon dimanche.