ActuBob

Analyse personnelle de l'actualité
Subscribe

Communiqué de presse : ASPAS

avril 29, 2010 By: Bob Lyr Category: Communiqué de presse, France, Nature - Environnement, Politique, Protection animal, Société

Lorsque les solutions de l’État sont pires que les dégâts !

Tuer un loup est inutile, désastreux et dangereux

Encore une autorisation de destruction de loup accordée par les pouvoirs publics ! Combien de temps encore l’État se servira du loup comme bouc émissaire de la crise de la filière ovine ? Combien de temps pour qu’enfin les affirmations et propositions des spécialistes du loup soient reconnues et mises en place par les services de l’État ? L’Association pour La Protection des Animaux Sauvages condamne fermement la politique anti-loup relayée par le gouvernement.

Le préfet des Hautes-Alpes vient d’autoriser des « tirs de défense » à l’encontre des loups sur la commune d’Esparron. Ce qui constitue une très grave erreur. À l’encontre des loups, bien sûr, mais également à l’encontre des éleveurs et de leurs troupeaux !

Il est bien connu, et reconnu par tous les spécialistes de cette espèce, que de tuer un ou des loups d’une meute ne peut que conduire à la désorganisation de cette dernière. Cela a été vérifié de maintes fois !

Sur cette même commune, en décembre dernier, un chasseur a cru bon de rajouter cette espèce protégée à son tableau de chasse. Grand mal lui en a pris. Il a été condamné par la justice. Les attaques récentes sur les troupeaux de moutons ne sont que le résultat de l’éclatement de la meute, imputable à ce braconnage. La destruction d’un nouveau loup de cette meute ne pourra qu’augmenter la prédation sur les troupeaux. Si cette nouvelle autorisation de destruction d’un loup est un grave déni de la réalité biologique (grotesque en cette « année de la biodiversité » chère à notre ministère de l’Écologie) il constitue une très grave « erreur » vis-à-vis des éleveurs locaux. Ces derniers sont instrumentalisés par les pouvoirs publics qui agitent régulièrement le chiffon rouge du retour du loup, mais restent sans réponse face au désarroi du monde agricole en général. À celui de la filière ovine en particulier.

Le loup ne saurait cacher l’inaction des pouvoirs publics face à la crise agricole. La destruction d’un loup, censée calmer pour quelque temps des éleveurs excédés par la crise, aura des effets contraires.

L’ASPAS rappelle, s’il en est encore besoin, qu’il existe des mesures de protection de troupeaux, et qu’elles se montrent efficaces dans les autres pays.

Combien de loups devront payer encore ce jeu de dupes ? Combien de temps les responsables de la filière ovine feront-ils semblant d’être dupes ?

Voir en ligne : www.aspas-nature.org

Contact presse : Pierre Athanaze (Président de l’ASPAS)
Tél. 06 08 18 54 55

Source : www.loup.org

Association pour la Protection des Animaux Sauvages – www.aspas-nature.org
Membre du Bureau Européen de l’Environnement – Bruxelles
B.P. 505 – 26401 CREST Cedex – France Tel. 04 75 25 10 00 – Fax. 04 75 76 77 58 –
info@aspas-nature.org
Association reconnue d’utilité publique par arrêté préfectoral du 11 décembre 2008 (JORF n°0067 du 20/03/09)
Association 100% indépendante

Communiqué de presse : ASPAS, sauvons les grenouilles et les crapauds

février 26, 2010 By: Bob Lyr Category: Environnement, France, Protection animal, Société

Communiqué de presse
Le 25 février 2010

 


Avec l’ASPAS,
sauvons les grenouilles et les crapauds amoureux !



L’année de la biodiversité et le Grenelle de l’Environnement n’y ont rien changé : en ce début de printemps, des millions de crapauds et de grenouilles se font écraser sur les routes lors de leur migration nuptiale. Pour sa campagne « protégeons nos amphibiens », l’ASPAS diffuse gratuitement un guide de conseils pratiques pour mieux les connaître et les protéger.
 
Pour les grenouilles, les tritons et les crapauds, la cause de mortalité la plus visible est sans conteste la circulation routière. Les animaux tentent de rejoindre les zones humides nécessaires à leur reproduction et sont écrasés par millions, agonisant parfois dans d’atroces souffrances. Pour éviter cet horrible « crapaudplanning », automobilistes soyez attentifs, et levez le pied !
 
La raréfaction des zones humides, les bouleversements climatiques et l’invasion d’espèces exotiques, comme la grenouille taureau et la xénope s’ajoutent à toutes ces menaces. Or, les amphibiens sont des animaux utiles et protégés par la loi. La xénope (Xenopus laevis) s’est échappée de laboratoires de l’INRA, la grenouille taureau (Lithobates castesbeianus) envahit le Sud-Ouest et dévore tout sur son passage, y compris des individus de sa propre espèce et des chauves-souris ! Cet amphibien est également porteur sain d’un champignon très contagieux ; le Batrachochytrium dendrobatidis, qui provoque une maladie infectieuse nommée Chytridiomycose. Aidez les protecteurs de la nature : si vous constatez un taux de mortalité d’amphibiens important sans cause apparente, prévenez immédiatement la société herpétologique de France (www.societeherpetologiquedefrance.asso.fr <http://www.societeherpetologiquedefrance.asso.fr> ).
 
Afin de donner des pistes concrètes face à ces problèmes, l’ASPAS diffuse une plaquette de sensibilisation intitulée « Comment protéger nos amphibiens, guide pratique pour agir efficacement » en partenariat avec Hyla63, association de protection des amphibiens dans le Puy de Dôme. Comment éviter qu’une mare à grenouilles ne soit asséchée, à des crapauds de se faire écraser ? Qui alerter ?  Cette  plaquette propose des solutions concrètes pour sauver les amphibiens.
 
L’ASPAS met à la disposition de toute personne intéressée ce document gratuit, décrivant les démarches à adopter pour participer à cette campagne. Il contient 2 cartes détachables : une destinée au Président de votre Conseil Général pour l’inviter à pallier les problèmes rencontrés pour les amphibiens dans votre département, et une autre à envoyer à l’ASPAS ou à une association partenaire pour évaluer l’impact de la campagne, car cette action est collective.
 
Pour obtenir ce document il suffit de contacter l’ASPAS par courrier (ASPAS – BP 505 – 26401 CREST Cedex) en joignant 1 enveloppe A5 (16X23cm) timbrée à 0,90 euros.
 
Garant par leur présence de la santé de nos écosystèmes naturels et de la biodiversité, les amphibiens ont aujourd’hui besoin d’un bon coup de patte…

 

Ensemble, protégeons nos amphibiens !


Contact presse : Marc Giraud, Vice Président de l’ASPAS
Tél. 06 07 74 99 05

La plaquette “Comment protéger nos amphibiens”  sera envoyée gratuitement aux journalistes en faisant la demande.(disponible également en format pdf)

Association pour la Protection des Animaux Sauvages – www.aspas-nature.org
Membre du Bureau Européen de l’Environnement – Bruxelles
B.P. 505 – 26401 CREST Cedex – France Tel. 04 75 25 10 00 – Fax. 04 75 76 77 58 –
info@aspas-nature.org
Association reconnue d’utilité publique par arrêté préfectoral du 11 décembre 2008 (JORF n°0067 du 20/03/09)
Association 100% indépendante


Alerte enlèvement

février 16, 2010 By: Bob Lyr Category: Alerte Envlèvement, Faits divers, France, Protection des Enfants, Société

16 février 2010

Enlèvement de Ibrahima Nacir DOUCOURE (16 fevrier 2010)

L’enfant Ibrahima Nacir DOUCOURE, petit garçon âgé de 18 mois, métis de type africain, chevelure abondante, vêtu d’un pyjama bleu, a été enlevé ce jour entre 8 h et 8h30 du domicile familial situé à Fontenay-sous-Bois (94), 25, avenue des Olympiades.

Il est susceptible de se trouver en danger avec Monsieur Mahamadou DOUCOURE, âgé de 28 ans dont les photographies sont jointes.
           

Ibrahima Nacir DOUCOURE

 

Mahamadou DOUCOURE

Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement la police au 0805.201.000 envoyez un courriel à l’adresse : PPPJ-ENLEVEMENT@interieur.gouv.fr

Source : Ministère de la justice

Agissez pour la protection de l’OURS.

février 12, 2010 By: Bob Lyr Category: Environnement, pétition, Protection animal

Chers amis,

Avec FERUS, le FIEP et Pays de l’ours-ADET, agissez pour l’ours !!!!!

Nous vous proposons d’envoyer un mail aux têtes de liste des principales
listes (UMP, PS, Europe Ecologie et Modem) en lice pour les élections
régionales 2010 en Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Pour cela, remplissez simplement le formulaire en ligne et cliquez sur
« Envoyer » : http://www.regionales.paysdelours.fr/

Cela enverra automatiquement le message en votre nom aux différentes têtes de
liste de votre région.

Pensez aussi à diffuser l’adresse de la cyberaction le plus largement autour
de vous !

Plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces !

Merci de votre soutien, cordialement,

Les associations Ferus, FIEP et Pays de l’Ours – Adet

Cyber-action Régionales 2010 en ligne : http://www.regionales.paysdelours.fr/

PÉTITION
Vous pouvez toujours signer et faire signer la pétition pour l’ours (version
papier et en ligne) : http://www.ours2010.org . Afin de multiplier la portée
de la pétition, mobilisez-vous et transmettez nous aussi vos vidéos !!!!
http://www.ours2010.org/

ADHÉSION 2010
Pour la conservation de l’ours, du loup et du lynx, rejoignez nous en 2010 !!!!

Bulletin d’adhésion en ligne : http://www.ferus.org/spip.php?rubrique46

Amitiés ursines !

Urgent sondage : Dites « OUI » à la fermeture de la chasse le dimanche.

février 12, 2010 By: Bob Lyr Category: droits-de-l'homme, Environnement, europe, France, Protection animal, Société



Bonjour,

Suite au débat du jour* sur RMC, vous pouvez participer à un sondage sur l’interdiction de la chasse le dimanche. Pour l’instant les chiffres ne sont pas en notre faveur alors donnez votre avis !

http://www.rmc.fr/blogs/bourdinandco.php
Formulaire à compléter dans la colonne de gauche.

Merci pour votre soutien et pour votre participation.

*10h10
Débat du jour : Faut-il interdire la chasse le dimanche ?
Eddie Puyjalon, secrétaire général de Chasse Pêche Nature et Traditions (CPNT) débat avec Pierre Athanaze, président de l’APSAS (Association pour la Protection des animaux Sauvages).


Association pour la Protection des Animaux Sauvages – www.aspas-nature.org
Membre du Bureau Européen de l’Environnement – Bruxelles
B.P. 505 – 26401 CREST Cedex – France Tel. 04 75 25 10 00 – Fax. 04 75 76 77 58 –
info@aspas-nature.org
Association reconnue d’utilité publique par arrêté préfectoral du 11 décembre 2008 (JORF n°0067 du 20/03/09)
Association 100% indépendante

N’hésitez pas, un « OUI » massif permettra, peut être, à vos enfants de se promener le dimanche en toute sécurité.